• Saitama

    Lorsque j'ai reçu le catalogue 59 de Rowan, j'ai tout de suite été séduite par le modèle SAITAMA de Martin Storey. D'une part parce que je tombe souvent en arrêt devant les modèles de ce créateur mais surtout parce que le modèle en question reprenait une coupe que j'affectionne particulièrement avec ce petit supplément d'innovation qui rend le tricot addictif.

     

    Saitama

     

     

     

    Saitama

     

    Comme par ailleurs, j'avais en stock un mélange susceptible de convenir, j'ai aussitôt entrepris de tricoter l'échantillon en jersey et dans la foulée les deux manches.

     

    Saitama

    Le modèle original est tricoté en Kid silk haze associé à de la Fine lace tous deux de ROWAN bien sûr. Personnellement j'ai utilisé de la Kid silk associée à un fil alpaga que j'avais en stock depuis longtemps et pour lequel j'ai eu quelques difficultés à trouver une utilisation. Souvenez-vous, c'était  en janvier 2013 !

     

    Saitama

     

    L'association avec de la KSH améliore considérablement le rendu : plus moelleux, plus nuancé aussi. 

    Mais lorsque j'ai commencé le point dentelle du dos, le résultat m'a beaucoup déçue. Je pense que je me suis laissée happer par l'ambiance japonisante de présentation du modèle, et que je n'ai pas regardé d'assez près le tricot en lui-même pour m'apercevoir que les motifs n'étaient pas très "délicats". Il faut dire que les vues sont prises d'assez loin...J'ai vérifié sur Ravelry ce qu'en avait tiré certaines expertes et le verdict fut sans appel. Il me fallait changer le point.

     

    Saitama

    Donc, j'ai détricoté le peu que j'avais fait et ai utilisé le point "layette" de Trillium que j'avais déjà testé avec l'alpaga seul.

    Et le voici terminé.

     

    Saitama

    Les photos d'ouvrages présentés sur cintre ne sont jamais très flatteuses. Mais en l'occurrence, il était préférable de procéder ainsi.  J'aurais pu arguer que le point à trou-trous appelait un top pour atténuer la transparence et qu'il me fallait le coudre. J'aurais pu dire aussi que la saison se prêtait peu au port du mohair même pour une simple photo. La réalité est bien plus désagréable : j'ai pris quelques kilos et je me sens trop à l'étroit dans cet ouvrage pour lui rendre justice. 

    Saitama

     Ci-dessus, l'image présente un détail du point, très facile et surtout la véritable couleur obtenue par le mélange des deux fils et ci-dessous l'association avec l'étole en soie qui m'avait été offerte et pour laquelle je cherchais une association heureuse. Cela me conduit à penser que ce petit cardigan aurait tout intérêt, une fois mes kilos superflus perdus, à s'associer avec une jupe ou un pantalon vert bronze.

     

    Saitama

     

    En dépit de toutes les modifications apportées au modèle de Martin Storey (manches longues, point différent, encolure resserrée) Je vais persister à appeler ce cardigan SAITAMA  même s'il n'a plus rien à voir avec la création d'origine. Que M. Storey veuille bien me pardonner. 

    Rendez-vous dans six mois avec une photo en pied....Peut-être que ce billet me donnera la motivation suffisante pour m'attaquer de front au problème qui me préoccupe.

    A bientôt.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Mercredi 3 Août 2016 à 18:19
    Jodarlay

    J'aime beaucoup le mélange et la couleur...et je trouve que c'est à nouveau un bel ouvrage aux finitions parfaites...à bientôt, je t'embrasse...

    2
    Mercredi 3 Août 2016 à 17:28

    ouvrage magnifique, super rendu de ces deux fils mélangés. Je ne sais pas du tout associer deux fils. ces deux fils magnifient le point c'est impec, félicitations.

    1
    mimicaillou
    Samedi 2 Juillet 2016 à 16:39

    Il est superbe, ce cardigan! Une couleur vraiment jolie et le point est tout aussi ravissant. Comme d'habitude, un très bel ouvrage. Bravo !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :