• Je vous ai déjà parlé dans un message précédent de Marsha que j'ai tricoté en associant un fil de coton à de la radiangor. Et je vous parlais à l'époque de mon désappointement.

    Marsha : suite et fin.

    Marsha : suite et fin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La bordure dentelle baillait à la taille. A l'emmanchure un pli disgracieux gâchait le tombé de la manche et de surcroît, le col - même si sur la photo cela est en partie caché- était trop montant et m'agaçait à force de me chatouiller.

    Marsha : suite et fin.

    Dépitée, j'ai laissé mon ouvrage de côté un certain temps et l'ai finalement montré à Pierrette, notre pilote au Groupe de Couture du jeudi.  Elle m'a confirmé ce que je pensais à savoir qu'il fallait que je remonte la taille de 4 bons centimètres.  Elle  m'a donc épinglé une reprise au niveau des épaules que j'ai ensuite transposée sous les aisselles. Et comme il fallait que je détricote tout le haut des deux devants et du dos pour réparer ma bêtise, j'en ai profité pour creuser davantage l'emmanchure et modifier la ligne d'encolure.

    Voici, à plat, les modifications que je devais transposer :

    Marsha : suite et fin.

    Et le voici maintenant retouché, fini et prêt à être porté.

     

    Marsha : suite et fin.

    Par rapport au modèle de K. Hargreaves, peu de modifications si ce n'est l'ajout d'un bouton unique au niveau de la ceinture qui permet  de fermer le gilet et des fentes de côté d'environ 12  cm..  Et vraiment, je ne trouve plus rien à redire. Vous pourrez juger par vous-même lorsque je pourrai vous le montrer porté. Mais pour cela il faudra qu'un  ou  une photographe passe à proximité.

    A bientôt.

     


    4 commentaires
  • Il y a quelques temps déjà, à la fin du mois de janvier pour être précise, je vous parlais de mon intention de tricoter une couverture en carrés.

    La perspective d'un aller et retour en train à Paris m'a incitée à mettre ce projet en route, car peu encombrant et assez distrayant, il me paraissait bien adapté au voyage.

    J'ai donc tricoté une vingtaine de carrés et j'aurais sans doute pu faire mieux, si en route je n'avais perdu l'une de mes aiguilles.

    Quelques carrés.

     

    Tous les carrés ont 31m et  29 rangs de côté, sachant que les motifs eux, centrés, n'ont que 25 mailles et  25 rangs.

    J'ai ainsi quasiment épuisé tous les motifs de ces dimensions édités par Sheila Mac Grégor  dans son livre  Traditonal Fair Isle Knitting de la 118ème à la 121ème page.

    J'ai pousuivi par un  ènième motif qui est une réduction d'un modèle plus grand, ce qui évidemment rend le temps nécessaire à la confection plus long car il faut préparer la grille du carré.

     

    Quelques carrés.

     

    Et maintenant je me pose les questions suivantes :

    - quel type d'assemblage et de finitions pour cette couverture ? Pour le moment, je verrai assez bien un montage de type patchwork avec des bandes intercalaires au point de riz taupe et juste des petits carrés bleu ciel aux intersections.

    - dois-je recommencer ces mêmes motifs 10 fois (il me faudra vraisemblablement 220 carrés au total ) ou bien dois-je rechercher de nouveaux modèles au risque de perdre l'homogénéité due à la double symétrie des motifs déjà réalisés  et qui pour l'instant sont déclinés en coeurs ou en étoiles ?  

    J'en suis là de mes réflexions. En parallèle, j'essaie d'améliorer ma technique quant au jacquard. Pour avoir une couverture assez souple mais tout de même chaude, j'ai pris le parti de croiser  les fils constrastants toutes les 2 ou 3 mailles, jamais davantage. Mais, malgré mes efforts mes mailles ne sont pas assez régulières.  Par ailleurs, je m'interroge sur la façon d'utiliser cet outil qui m'a été offert il y a un certain temps déjà et dont je ne me suis jamais servi. Si l'une d'entre vous peut m'indiquer la manière de l'utiliser je lui en serais fortement reconnaissante.

     

    Quelques carrés.

    Edition spéciale du 9 mai :  Cette fois-ci mes recherches ont été plus fructueuses et j'ai trouvé ici l'art et la manière de me servir de cet objet. Comme Mimicaillou, je pensais bien qu'il s'agissait d'un guide-fil, mais je n'avais pas pensé à me servir de l'index gauche. Il va falloir que je m'entraîne un peu , je pense.

    Par avance, merci à toutes celles qui me communiqueront leurs conseils ou leurs remarques.

    Bonne semaine.


    3 commentaires
  • Les vacances scolaires étaient propices à une petite escapade. Direction : Paris.

    Léa, depuis quelques temps demandait à aller au Louvre. Et comme il ne faut jamais sabrer les bonnes intentions, j'avais dans l'idée de lui donner l'occasion d'apprécier l'ampleur du bâtiment et  de son contenu. Prudente, je lui avais mis entre les mains un gros ouvrage faisant une description sommaire des collections pour qu'elle puisse choisir le département qui lui plairait le plus. Son choix, initialement, s'est porté sur la peinture de la première moitié du 19ème siècle. Les choix des enfants me surprennent souvent. Mais finalement, sans doute après avoir entendu nos papotages d'adultes et après concertation avec sa soeur, nous avons atterri en Egypte ancienne.

    Autre musée, autre style au Palais de la Découverte. Nous y sommes allées pour le Planétarium mais en prime nous avons profité de l'occasion pour nous livrer à une  enquête policière au temps de la Préhistoire et regardé une exposition sur la communication animale. Les sollicitations étaient tellement nombreuses que nous avons décidé de déjeuner sur place avant d'aller au Théâtre Michel où était donné l'Avare.

    Journées particulièrement bien remplies, juste entrecoupées d'une période de "repos" chez les cousins à jouer au ballon, faire de la balançoire, s'agiter en tous sens ce qui a eu pour conséquence un endormissement quasi instantané  dans le train du retour.

    Mais dès le lendemain, nous reprenions nos visites. Au musée de la Porte Dorée cette fois. Ce musée, très atypique du fait de son archtiecture, a été conçu par l'architecte Laprade 

     

    A Paris

    et ses façades ont été sculptées par  Janniot et son atelier.

    A Paris

    Les collections abritées dans cet édifice ont été transférées principalement au Musée du Quai Branly mais il y demeure l'aquarium tropical. 

    Et de s'y promener reste toujours passionnant quel que soit l'âge du visiteur

    à cause de l'intensité des couleurs : crevette cardinal, écrevisse bleue et poissons plutôt voyants

    A Paris

           A Paris

     

            A Paris         A Paris

    à cause de la luminosité de l'argent juste posé sur les écailles simplement géométriques ou associé à du bleu ciel ou du gris anthracite mâtiné de bleu :


    A Paris

     

    A Paris

    A Paris

     

     

     

     

     

     

     

    par la diversité des motifs décoratifs : 

    chez les raies je n'ai pu m'empêcher de  penser à certains modèles de K. Fassett

              A ParisA Paris

              A ParisA Paris

    En matière de pois, certains jouent les Pierrots :

    A Paris

    D'autres préfèrent associer motifs géométriques et couleurs, telle cette étoile :

    A Paris

    ou rayures, zébrures en tous genres et couleur :

           A ParisA Paris

           A ParisA Paris

          A ParisA Paris

           A ParisA Paris

    Les surprises ne s'arrêtent pas là. Les piranhas optent pour le lurex, d'autres pour de petites traces colorées à l'emplacement judicieusement choisi. Les rascasses renoncent à la couleur mais optent pour une multitude de voiles

     

            A ParisA Paris

            A Paris A Paris

        Et si certains n'hésitent pas à adopter des attributs mythiques

            A ParisA Paris

    d'autres préfèrent joindre à une forme plus classique, le mouvement (les demoiselles étaient très difficiles à photographier en raison de leur vivacité) et la délicatesse de nuances à peine irisées

            A ParisA Paris

    Personnellement, jaurais bien aimé traîner dans le reste du Musée qui abrite aussi des éléments décoratifs de l'époque 1930 mais l'heure tournait et il était fortement question de rentrer déjeuner

    Et pour clore cette visite, une dernière photo de la statue d'environ 5m de haut en bronze doré sculptée par Drivier.  Je ne m'étendrai pas sur le symbolisme très contreversé de cette oeuvre au demeurant pleine de puissance et de majesté triomphante. L'aînée de mes petites-filles a cru y reconnaître Athéna. Soit. Quoique avec un casque de type gaulois, cela reste à démontrer.

    A Paris

    A bientôt.

     

    Toutes les photos ont été prises sans flash pour préserver la transquillité des espèces. Ceci explique le flou non artistique de certains clichés. Cependant en cliquant sur les images, vous pouvez les agrandir et apercevoir les détails.


    3 commentaires
  • (En cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir)

    Après des jours et des jours de pluie, théoriquement le beau temps devrait être de retour si on en croit l'adage. Il y a bien eu une tentative l'un de ces derniers matins qui a fait rosir les montagnes mais cela n'a pas duré longtemps.

    C'était tout de même suffisamment joli pour que je m'essaie à une photo.

    Après la pluie...

    Et puis dans la foulée, j'ai trouvé aussi un peu de rose au jardin, de quoi virer à la bonne humeur en dépit de la météo.

    Après la pluie...

    Aidée par cela et l'urgence, je me suis sérieusement attelée à l'écharpe "Fleur" destinée à ma soeur.

    Large de 29cm, longue de 2,07cm, dimensions qu'approximativement elle souhaitait (0,3x2m), avec le même motif dentelle que celle tricotée en début d'année pour Eva.

    La voici au blocage, à l'envers :

    Après la pluie...

     Et ce n'est qu'à ce moment-là que j'ai détecté une superbe erreur. 

    Après la pluie...

    Trop tard pour refaire. Je la laisse en l'état même si j'en suis fort contrariée, d'autant que je n'ai pas manqué d'inspecter régulièrement mon travail. .

     Après la pluie...

    Pour me consoler, je me dis qu'après deux tours de cou, l'erreur sera peu visible. 

    Après la pluie...

    Oui, mais tout de même.

    Ce qui m'a paru le plus intéressant dans cet ouvrage c'est de pouvoir le comparer à l'écharpe d'Eva  : même motif, mêmes aiguilles (du 3 1/2) et un résultat radicalement différent lié au fil : radiangor "porcelaine" pour l'une et kid-silk "brick"pour l'autre.

    Après la pluie...

     Bonne semaine à toutes.


    2 commentaires
  • Cette année, les cloches de Pâques ont largué leur cargaison dans les endroits les  plus insolites....

     

    Le saquasac

    Le saquasacLe saquasac

    Quoiqu'il en soit, la motivation -quel que soit l'âge- était au rendez-vous et la récolte assez fructueuse.

     

    Le saquasac

    Cette actualité récente ayant été largement imagée, il faut que j'avoue que depuis quelques temps, je n'avance pas beaucoup dans mes travaux, qu'ils soient d'aiguille ou autres.

    J'ai cependant retouché encore une fois les têtières de mon lit. Je me suis dit, en effet, que c'était stupide de remettre à  plus tard ce qui me paraissait nécessaire, d'autant que le fil bleu marine était encore sur la machine. Mais, c'est bien la dernière fois, car j'ai eu un mal fou à les enfiler, une fois rétrécies.

    Le saquasac

    Et puis, la machine étant sortie, j'ai eu envie de faire une petite chose susceptible de m'apporter une satisfaction immédiate. J'avais acheté un tissu il y a quelque temps déjà pour faire un sac à sacs à utiliser dans ma cuisine.

    Voilà qui fut vite fait.

    Le voici à l'envers : couture anglaise pour plus de solidité et parementure des fentes latérales,élastique dans l'ourlet du bas et deux cordons dans ceux du haut.

    Le saquasac

    A l'endroit, prêt à l'emploi :

    Le saquasac

    Et, en service, destiné à rejoindre rapidement le placard à balais. A mon avis, c'est presque dommage, tant je le trouve séduisant.

    Le saquasac

    Et comme j'ai taillé ce sac dans un tissu d'ameublement de 2m80 de large, il me reste suffisamment d'étoffe  pour faire un autre sac, pour les rouleaux de nappes, cette fois. Mais c'est  une autre histoire.

    Bonne semaine à toutes.


    3 commentaires