• Le mouton de Léa

    Léa a  un petit sac en forme de mouton qui lui a été offert il y a déjà plusieurs années et auquel elle semble attachée. Malheureusement, c'est une fantaisie réalisée à la va-vite qui a rapidement montré de gros signes de fatigue : doublure trop fragile effilochée et  fermeture éclair cassée.

    Elle est donc venue me voir pour essayer de le remettre en état. J'ai tout de suite vu là l'occasion de lui apprendre à tenir une aiguille. En élève appliquée elle a soigneusement décousu la doublure, rapetassé les déchirures internes,  a taillé le nouveau tissu que nous avions choisi ensemble et a même appris à se servir de la machine à coudre. 

    Le mouton de Léa 

    Il lui a tout de même fallu un certain temps pour piquer, découdre, re-piquer, surfiler  et j'ai terminé l'ouvrage qui commençait à devenir un  peu trop fastidieux pour elle ;  j'ai estimé que pour une première séance, il ne fallait surtout pas la pousser au découragement.

    Le mouton de Léa 

    Et au plaisir de faire, s'est vite associé celui d'avoir pu réparer un objet qu'elle aime bien. Et les voilà repartis tous les deux bras dessus, bras dessous pour quelques promenades supplémentaires.

    Le mouton de Léa

     

    A bientôt.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    2
    Jeudi 2 Février 2012 à 17:40

    Comme c'est agréable de vous voir toutes les deux travailler de concert.  La doublure a été parfaitement mise en place.

    1
    Mercredi 1er Février 2012 à 09:01

    Quelle belle équpe...et je vous imagine très bien toutes les deux sérieuses et heureuses de ce moment partager...maintenant avec mes petites-filles, je peux profiter de la pièce appelée "atelier"... peinture, dessin et jeux sur ordinateur...l'apprentissage du tricot est plus laborieux...quand à la couture, nous en sommes loin...lol !...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :