• A Paris

    Les vacances scolaires étaient propices à une petite escapade. Direction : Paris.

    Léa, depuis quelques temps demandait à aller au Louvre. Et comme il ne faut jamais sabrer les bonnes intentions, j'avais dans l'idée de lui donner l'occasion d'apprécier l'ampleur du bâtiment et  de son contenu. Prudente, je lui avais mis entre les mains un gros ouvrage faisant une description sommaire des collections pour qu'elle puisse choisir le département qui lui plairait le plus. Son choix, initialement, s'est porté sur la peinture de la première moitié du 19ème siècle. Les choix des enfants me surprennent souvent. Mais finalement, sans doute après avoir entendu nos papotages d'adultes et après concertation avec sa soeur, nous avons atterri en Egypte ancienne.

    Autre musée, autre style au Palais de la Découverte. Nous y sommes allées pour le Planétarium mais en prime nous avons profité de l'occasion pour nous livrer à une  enquête policière au temps de la Préhistoire et regardé une exposition sur la communication animale. Les sollicitations étaient tellement nombreuses que nous avons décidé de déjeuner sur place avant d'aller au Théâtre Michel où était donné l'Avare.

    Journées particulièrement bien remplies, juste entrecoupées d'une période de "repos" chez les cousins à jouer au ballon, faire de la balançoire, s'agiter en tous sens ce qui a eu pour conséquence un endormissement quasi instantané  dans le train du retour.

    Mais dès le lendemain, nous reprenions nos visites. Au musée de la Porte Dorée cette fois. Ce musée, très atypique du fait de son archtiecture, a été conçu par l'architecte Laprade 

     

    A Paris

    et ses façades ont été sculptées par  Janniot et son atelier.

    A Paris

    Les collections abritées dans cet édifice ont été transférées principalement au Musée du Quai Branly mais il y demeure l'aquarium tropical. 

    Et de s'y promener reste toujours passionnant quel que soit l'âge du visiteur

    à cause de l'intensité des couleurs : crevette cardinal, écrevisse bleue et poissons plutôt voyants

    A Paris

           A Paris

     

            A Paris         A Paris

    à cause de la luminosité de l'argent juste posé sur les écailles simplement géométriques ou associé à du bleu ciel ou du gris anthracite mâtiné de bleu :


    A Paris

     

    A Paris

    A Paris

     

     

     

     

     

     

     

    par la diversité des motifs décoratifs : 

    chez les raies je n'ai pu m'empêcher de  penser à certains modèles de K. Fassett

              A ParisA Paris

              A ParisA Paris

    En matière de pois, certains jouent les Pierrots :

    A Paris

    D'autres préfèrent associer motifs géométriques et couleurs, telle cette étoile :

    A Paris

    ou rayures, zébrures en tous genres et couleur :

           A ParisA Paris

           A ParisA Paris

          A ParisA Paris

           A ParisA Paris

    Les surprises ne s'arrêtent pas là. Les piranhas optent pour le lurex, d'autres pour de petites traces colorées à l'emplacement judicieusement choisi. Les rascasses renoncent à la couleur mais optent pour une multitude de voiles

     

            A ParisA Paris

            A Paris A Paris

        Et si certains n'hésitent pas à adopter des attributs mythiques

            A ParisA Paris

    d'autres préfèrent joindre à une forme plus classique, le mouvement (les demoiselles étaient très difficiles à photographier en raison de leur vivacité) et la délicatesse de nuances à peine irisées

            A ParisA Paris

    Personnellement, jaurais bien aimé traîner dans le reste du Musée qui abrite aussi des éléments décoratifs de l'époque 1930 mais l'heure tournait et il était fortement question de rentrer déjeuner

    Et pour clore cette visite, une dernière photo de la statue d'environ 5m de haut en bronze doré sculptée par Drivier.  Je ne m'étendrai pas sur le symbolisme très contreversé de cette oeuvre au demeurant pleine de puissance et de majesté triomphante. L'aînée de mes petites-filles a cru y reconnaître Athéna. Soit. Quoique avec un casque de type gaulois, cela reste à démontrer.

    A Paris

    A bientôt.

     

    Toutes les photos ont été prises sans flash pour préserver la transquillité des espèces. Ceci explique le flou non artistique de certains clichés. Cependant en cliquant sur les images, vous pouvez les agrandir et apercevoir les détails.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    3
    gildebert
    Lundi 7 Mai 2012 à 09:38

    Superbe visite, presque un pélerinage, car enfin la porte dorée,la porte de vincennes, l'avenue Daumesnil, l'aquarium... tout cela ne rappelle-t-il pas un air de jeunese ?

    Bravo pour les photographies, que de couleurs, les poissons savent se parer.

    Bonne journée. 

     

    2
    Mercredi 2 Mai 2012 à 13:35

    Je me suis régalée à la lecture de votre reportage. vos petites filles ont du se régaler. J'ai pris un plaisir infini à emmener les enfants dans les différents musées de Paris et de Londres et  nous avons visité  le Bristish Muséum salle après salle tel des explorateurs et maintenant qu'ils sont plus grands ils sont toujours contents de m'accompagner dans des expositions...

    1
    Mercredi 2 Mai 2012 à 09:03

    Merci pour ce superbe tour d'horizon, vous avez sûrement passé un super moment ! La nature est si riche et surprenante, on l'oublie souvent. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :




    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :