• (En cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir)

    Après des jours et des jours de pluie, théoriquement le beau temps devrait être de retour si on en croit l'adage. Il y a bien eu une tentative l'un de ces derniers matins qui a fait rosir les montagnes mais cela n'a pas duré longtemps.

    C'était tout de même suffisamment joli pour que je m'essaie à une photo.

    Après la pluie...

    Et puis dans la foulée, j'ai trouvé aussi un peu de rose au jardin, de quoi virer à la bonne humeur en dépit de la météo.

    Après la pluie...

    Aidée par cela et l'urgence, je me suis sérieusement attelée à l'écharpe "Fleur" destinée à ma soeur.

    Large de 29cm, longue de 2,07cm, dimensions qu'approximativement elle souhaitait (0,3x2m), avec le même motif dentelle que celle tricotée en début d'année pour Eva.

    La voici au blocage, à l'envers :

    Après la pluie...

     Et ce n'est qu'à ce moment-là que j'ai détecté une superbe erreur. 

    Après la pluie...

    Trop tard pour refaire. Je la laisse en l'état même si j'en suis fort contrariée, d'autant que je n'ai pas manqué d'inspecter régulièrement mon travail. .

     Après la pluie...

    Pour me consoler, je me dis qu'après deux tours de cou, l'erreur sera peu visible. 

    Après la pluie...

    Oui, mais tout de même.

    Ce qui m'a paru le plus intéressant dans cet ouvrage c'est de pouvoir le comparer à l'écharpe d'Eva  : même motif, mêmes aiguilles (du 3 1/2) et un résultat radicalement différent lié au fil : radiangor "porcelaine" pour l'une et kid-silk "brick"pour l'autre.

    Après la pluie...

     Bonne semaine à toutes.


    2 commentaires
  • Cette année, les cloches de Pâques ont largué leur cargaison dans les endroits les  plus insolites....

     

    Le saquasac

    Le saquasacLe saquasac

    Quoiqu'il en soit, la motivation -quel que soit l'âge- était au rendez-vous et la récolte assez fructueuse.

     

    Le saquasac

    Cette actualité récente ayant été largement imagée, il faut que j'avoue que depuis quelques temps, je n'avance pas beaucoup dans mes travaux, qu'ils soient d'aiguille ou autres.

    J'ai cependant retouché encore une fois les têtières de mon lit. Je me suis dit, en effet, que c'était stupide de remettre à  plus tard ce qui me paraissait nécessaire, d'autant que le fil bleu marine était encore sur la machine. Mais, c'est bien la dernière fois, car j'ai eu un mal fou à les enfiler, une fois rétrécies.

    Le saquasac

    Et puis, la machine étant sortie, j'ai eu envie de faire une petite chose susceptible de m'apporter une satisfaction immédiate. J'avais acheté un tissu il y a quelque temps déjà pour faire un sac à sacs à utiliser dans ma cuisine.

    Voilà qui fut vite fait.

    Le voici à l'envers : couture anglaise pour plus de solidité et parementure des fentes latérales,élastique dans l'ourlet du bas et deux cordons dans ceux du haut.

    Le saquasac

    A l'endroit, prêt à l'emploi :

    Le saquasac

    Et, en service, destiné à rejoindre rapidement le placard à balais. A mon avis, c'est presque dommage, tant je le trouve séduisant.

    Le saquasac

    Et comme j'ai taillé ce sac dans un tissu d'ameublement de 2m80 de large, il me reste suffisamment d'étoffe  pour faire un autre sac, pour les rouleaux de nappes, cette fois. Mais c'est  une autre histoire.

    Bonne semaine à toutes.


    3 commentaires